Archives de Tag: sorties à Genève

N’oublie pas mon petit soulier – Théâtre

En cette période de fin d’année, s’il y a bien une pièce qui colle pile à l’actualité des festivités de Noël, c’est bien « N’oublie pas… Mon petit soulier » dont la première se jouera ce soir à La Julienne.

Cette nouvelle comédie de Richard Gauteron va vous permettre de vous détendre entre deux courses pour dénicher vos cadeaux de Noël et de vous permettre une distance salvatrice face à cette fièvre acheteuse qui ne manque jamais de saisir même les plus raisonnable d’entre nous quand il s’agit de trouver les présents parfaits en un temps record !

Le pitch :

Une satire féroce des fêtes de Noël et de leur exploitation commerciale. On y rit (jaune) beaucoup.
Un Père Noël indigne et jaloux, une klepto-mythomane, un aveugle égaré, un vigile décalé, un directeur dépassé, une « bras droit » qui passe à gauche… il n’en faut pas plus pour que les achats de Noël prennent une tournure burlesque…

« N’oublie pas… mon petit soulier »  se joue du 1er au 17 décembre, du jeudi au dimanche à 20h30 (le dimanche à 18h00) à La Julienne (La julienne – Maison des arts et de la culture, Rte de St-Julien 116 – 1228 Plan-les-Ouates).

Réservation : 079 621 58 04 – www.theatre-marathon.com et theatremarathon@gmail.com
Locations Service Culturel Migros, Rue du Prince 7 et Stand Info Balexert

Possibilité de petite restauration et boissons sur place.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Spectacle

Box Office – Pièce de théâtre – Genève

Box Office - Flyer

Cette pièce de théâtre de David Mamet («Speed the Plow»), traduite et adaptée par Dominique HOLLIER nous transporte dans les méandres des productions cinématographiques hollywoodiens, où chacun rêve d’argent, de notoriété et de sexe ; où le cinéma perd parfois de son âme au profit de la rentabilité ; où les amitiés se heurtent aux ego hypertrophiés.

Sous son apparente drôlerie (portée par des dialogues crus et vifs), Box Office pose des questions profondes, flirtant habilement avec le métaphysique, et se révèle une pièce moderne et universelle. Le sujet du monde du spectacle n’est que le prétexte à une réflexion plus profonde sur la soif de gloire, sur la place de chacun en ce monde, et sur les conséquences de ces choix que l’on est tous amenés à faire au fil de nos vies.

Box Office, actuellement jouée à Londres et bientôt en reprise à Paris, projette son histoire à Genève, pour douze séances entre le 27 octobre et le 13 novembre 2011.

Synopsis :
Fox, qui a dans sa manche un gros producteur, Richard Ross, se décide à produire un projet assez commercial.

Fox a l’aval d’un acteur très « bankable », d’une star, Douglas Brown. Ce matin, afin de faire produire son projet de film, il va voir Gould pour jouer les intermédiaires auprès de son boss, Richard Ross, un producteur majeur d’Hollywood.

Mais Ross les « ballade ». Et Gould, assez coureur, se fait convaincre par une assistante qu’il vient de séduire, de produire un film d’auteur, peu populaire, philosophique, à l’opposé du film de Fox.

C’est le clash entre les deux.

Ils en perdent leurs repères d’autant que Karen, l’assistante, se révèle, pour finir, toute aussi intéressée et ambitieuse que Fox et Gould.

Box Office sera donnée du 27 au 30 octobre, du 3 au 6 et du 10 au 13 novembre, du jeudi au dimanche à 20h30, dimanche à 18h, au théâtre des Grottes, 43 rue Louis-Favre – Genève – Suisse

Pièce de David MAMET, traduite par Dominique HOLLIER.
Direction artistique : Richard GAUTERON.
Avec : Elidan ARZONI, Richard GAUTERON, Nathalie TEXIER

Locations : Stand info Balexert, Service culturel Migros, Genève
Réservations : 079 621 58 04 – boxoffice.marathon@gmail.com

Poster un commentaire

Classé dans Spectacle

CAVEMAN – One man Show – Evian

Caveman à Evian

Succès intarissable dans le monde entier, Caveman a été peu joué en France où il bénéficie toutefois de la notoriété acquise dans les autres pays. Un texte unique sur la relation entre l’homme et la femme qui provoque toujours la même hilarité. Un spectacle universel qui nous emmène au cœur des clichés perpétués dans notre civilisation…

L’homme des cavernes dépose ses valises à Evian pour trois représentations, les 5, 6 et 11 août prochains.

Traduit du spectacle américain originel, le texte de Rob Becker explore les relations homme/femme, leurs réactions opposées à l’origine de bien des quiproquos. S’intéressant à ces dissemblances comme le ferait un anthropologue, il nous livre un spectacle drolatique, véritable mode d’emploi de la relation amoureuse.

Caveman n’est pas seulement un texte admirablement donné par Kevin Buckmaster, c’est aussi un spectacle visuel rythmé et sensible.

Les spectateurs sont touchés, rient à gorge déployée et les salles ne désemplissent pas depuis plusieurs années.

A voir absolument !

Caveman sera donné les 5, 6 et 11 août prochains au Théâtre du Casino – Quai Baron de Blonay – Evian à 20h30 (ouverture des portes et du bar : 19h30)

Réservations auprès de l’Office de Tourisme d’Evian : + 33 (0)4 50 75 04 26 ou sur le site internet : www.caveman.fr et www.cavemanshow.com ou www.caveman.ch

Soyez parmi les premiers à rejoindre la Fan-Page officielle sur Facebook pour suivre au plus près l’actualité de Caveman, voir en avant-première les photos prises lors du spectacle, communiquer avec Kevin Buckmaster : FACEBOOK PAGE FAN.


Poster un commentaire

Classé dans Spectacle

Le Lotus Bleu – Douvaine

Paravent - © La Vilaine

Si j’aime à manger Japonais, je ne suis pas une grande amatrice des restaurants asiatiques, concernant lesquels j’ai cet a priori assez répandu de nourriture relativement grasse, baignant dans des sauces souvent indigestes.

C’est donc avec une certaine appréhension que j’ai franchi les portes du Lotus Bleu à Douvaine (vivement recommandé par une amie) après avoir longuement erré dans les petites routes de cette petite ville.

Le lotus Bleu - © La vilaine

Car s’il y a des panneaux indiquant la présence de ce restaurant, ils n’en indiquent qu’assez mal la direction, et force est de constater qu’il est bien niché dans un recoin, loin des grands axes, ce qui constitue son premier bon point pour peu que l’on ne soit pas friand des vues imprenables sur la circulation !

Le cadre est simple sans être chiche et mis à part des paravents aux peintures asiatiques, on n’y trouve pas la décoration souvent surchargée et un peu kitsch du chinois d’en bas de la rue.

Marmite Thaï - © La Vilaine

Le menu est extrêmement varié, reprenant les spécialités habituelles des restaurants chinois mais également des plats Thaï, vietnamiens, vraiment maîtrisés. Une cuisine fine dont on ressent la fraîcheur des produits utilisés.

Les marmites Thaï (photo à gauche) notamment sont savoureuses.

Le patron est jeune et sympathique et l’on sent une ambiance d’habitués qui, le midi, peut parfois s’avérer un peu bruyante mais donne également un charme bon enfant au repas.

Les épices sont finement dosées, la musique discrète et le service relativement rapide.

Caille laquée - © La Vilaine

Des suggestions s’ajoutent chaque jour au menu, pour lequel il faut compter un budget entre 15 et 30 euros.

Le dimanche soir, on vous servira des soupes Thaï et le patron vous fera chaque jour une suggestion.

ambiance - © La Vilaine

En ressortant de ce restaurant, je ne peux qu’avouer que toutes mes idées reçues sur la cuisine asiatique se sont envolées et que je reviendrai régulièrement déjeuner ou dîner au Lotus Bleu, qui est, de loin, le meilleur restaurant asiatique alentour.

 

Le Lotus Bleu > Tel : 04 50 94 06 08
2 ROUTE DU VION
74140 Douvaine

Fermé le Lundi.

 

Poster un commentaire

Classé dans Restaurant

Sérieux s’abstenir – Café-théâtre à Genève

Du 2 au 4 décembre, et du 9 au 11 décembre, une partie de la troupe de Buen Camino nous emmène dans les affres des petites annonces de rencontre, avec une pièce de Café-Théâtre rythmée et enjouée : « Sérieux s’abstenir » au Moulin à Poivre à Genève.

Il y a un air des « Bronzés », de Bedos et même de Muriel Robin dans SERIEUX S’ABSTENIR où beaufitude, mesquineries, mauvaise foi, prétention, fragilité et férocité s’en donnent à coeur joie. Attention! Humour vache et décapant garanti aux spectateurs.

Mis en scène par Richard Gauteron (Ménopause-Café, Buen Camino, et tant d’autres !).

Renseignements et réservations : 022 718 16 16

Moulin à Poivre – Hôtel Calvy
5, ruelle du Midi
Terrassière, Genève
Parking Villereuse
Trams 12, 16 et 17
Plan d’accès
Possibilité de restauration sur place à 19h30 avant le spectacle
2 au 4 décembre et 9 au 11 décembre
à 21h
prix 20. CHF-, réduction de 5.- pour AVS, AI,
AC et DEPRESSIFS

Quelques morceaux choisis pour vous allécher :
BAIN DE SOLEIL
« Un rat, énorme ! Au moment où je m’accroupissais.
– Il t’a mordue ?
– Non, serré la main, pétasse. Je vais mourir dans d’atroces souffrances. »

NEW AGE
« Fais le vide en toi.
– Je suis déjà allé ce matin… »

ANIMAL DE COMPAGNIE
« Les hommes, c’est comme les chiens. Sans maîtresse, ils seraient
perdus ! Allez et on ne tire pas sur la laisse. »

BLUES BLANCHES
« Personne de contagieux, j’espère. J’ai oublié mes gants.
– Vous n’êtes pas obligé de toucher.
– Béatrice, ne recommencez pas. Ce n’est pas le moment. »

CHEZ LOPEZ
« Mon Johnny… quand je l’ai vu, avec son sourire comme les
dents de ma mère j’ai su que c’était lui. »
« Chez nous, on jette tout par la fenêtre. Le contenu, il n’a pas
le temps d’arriver au sol. Les chats, ils font des sauts périlleux
pour attraper au vol les arêtes. »

CASTING
« allez-y et souriez sérieux »

SHOPPING
 » Ils sont tous comme ça du côté de son père, le membre court
mais la hanche large. Je vous dis pas la gymnastique.. »
« Vous avez vu comment il me parle. C’est tout son père. Remarquez sa
mère, je ne la plains pas. Elle l’avait bien cherché. »

LIVRAISON
-« S’cusez. Je vous avais pris pour une gamine.
– Ce n’est pas grave. De dos, je vous avais bien confondu avec un ours.« 


Poster un commentaire

Classé dans Spectacle

Buen Camino – du 29 septembre au 10 octobre 2010

En cette rentrée, il est parfois difficile de choisir parmi les pièces et spectacles proposés. Et qui plus est lorsqu’il s’agit de nouvelles créations avec des comédiens inconnus.

Alors, laissez-moi vous recommander cette pièce de théâtre, création à la fois joyeuse et profonde, à la mise en scène enlevée et rythmée, donnée à Plan-les-Ouates, tout près de Genève du 29 septembre au 10 octobre prochain.

« BUEN CAMINO
Une road comédie de Richard Gauteron… un feu d’artifice cocasse, surprenant, touchant, souvent mordant, de pèlerins que Pierre, gérant de fortune en perdition, va croiser lors de son cheminement vers Compostelle… le tout ponctué de flash-backs sur ses activités bancaires avec une clientèle « V.I.P. » autant féroce que décadente parfois.
Une palette impressionnante de situations, d’émotions… de coups de gueules, de rire, de tendresse, d’affrontements… servie avec générosité et justesse par onze comédiens et comédiennes.    » (source : site internet Compagnie Théâtre Marathon)

Après la représentation, les comédiens, l’auteur et metteur-en-scène ainsi que l’équipe technique partageront un verre avec vous dans un échange informel et chaleureux.

Et pour vous aider à vous faire une idée, vous pouvez visionner la vidéo de la promotion faite sur une chaîne suisse : Vidéo

1 commentaire

Classé dans Spectacle

Restaurant « La Perche » Yvoire

filets de perche aux écrevisses © La Vilaine

Il n’y a sans doute rien de plus savoureux que ces découvertes impromptues, où d’instinct, pénétrant dans un restaurant qui ne « paye pas de mine » on ressort le ventre rempli de merveilles gastronomiques.

Tuile Savoyarde © La Vilaine

C’est le cas de ce petit restaurant  d’Yvoire, qui, loin de ses concurrents réputés du bord du lac, mérite sans conteste un petit détour. Arrivés tardivement dans le village médiéval et dans le seul but de faire le plein de ce merveilleux pain d’épices artisanal vendu durant la haute saison presque devant la porte principale, nous cherchions une crêperie ou petite échoppe sans prétention pour nous sustenter rapidement.

© La Vilaine

Par hasard ou par chance, nous avons jeté notre dévolu sur le « restaurant La Perche », 10 rue de l’église, où pourtant les tables étaient d’un vide quasi suspect. Quelle ne fut pas notre surprise de découvrir un menu d’une grande finesse, où l’inventivité du chef n’a d’égal que la qualité des produits traités.

Les tablées, à l’extérieur et sous une glycine apporte douceur et fraîcheur à la dégustation de mets variés et originaux tels que La Tuile Savoyarde, des filets de Perche aux écrevisses ou encore du foie gras mariné au Monbazillac.

Le chef, fier et heureux de vous délecter, saura de plus venir près de vous pour prendre la température de vos papilles dans une ambiance joyeuse qui ne manquera pas de faire pâlir de jalousie les convives des restaurants voisins !

A découvrir absolument !

Site du restaurant La Perche

Share

2 Commentaires

Classé dans Restaurant