Archives de Tag: restauration

N’oublie pas mon petit soulier – Théâtre

En cette période de fin d’année, s’il y a bien une pièce qui colle pile à l’actualité des festivités de Noël, c’est bien « N’oublie pas… Mon petit soulier » dont la première se jouera ce soir à La Julienne.

Cette nouvelle comédie de Richard Gauteron va vous permettre de vous détendre entre deux courses pour dénicher vos cadeaux de Noël et de vous permettre une distance salvatrice face à cette fièvre acheteuse qui ne manque jamais de saisir même les plus raisonnable d’entre nous quand il s’agit de trouver les présents parfaits en un temps record !

Le pitch :

Une satire féroce des fêtes de Noël et de leur exploitation commerciale. On y rit (jaune) beaucoup.
Un Père Noël indigne et jaloux, une klepto-mythomane, un aveugle égaré, un vigile décalé, un directeur dépassé, une « bras droit » qui passe à gauche… il n’en faut pas plus pour que les achats de Noël prennent une tournure burlesque…

« N’oublie pas… mon petit soulier »  se joue du 1er au 17 décembre, du jeudi au dimanche à 20h30 (le dimanche à 18h00) à La Julienne (La julienne – Maison des arts et de la culture, Rte de St-Julien 116 – 1228 Plan-les-Ouates).

Réservation : 079 621 58 04 – www.theatre-marathon.com et theatremarathon@gmail.com
Locations Service Culturel Migros, Rue du Prince 7 et Stand Info Balexert

Possibilité de petite restauration et boissons sur place.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Spectacle

Le Lotus Bleu – Douvaine

Paravent - © La Vilaine

Si j’aime à manger Japonais, je ne suis pas une grande amatrice des restaurants asiatiques, concernant lesquels j’ai cet a priori assez répandu de nourriture relativement grasse, baignant dans des sauces souvent indigestes.

C’est donc avec une certaine appréhension que j’ai franchi les portes du Lotus Bleu à Douvaine (vivement recommandé par une amie) après avoir longuement erré dans les petites routes de cette petite ville.

Le lotus Bleu - © La vilaine

Car s’il y a des panneaux indiquant la présence de ce restaurant, ils n’en indiquent qu’assez mal la direction, et force est de constater qu’il est bien niché dans un recoin, loin des grands axes, ce qui constitue son premier bon point pour peu que l’on ne soit pas friand des vues imprenables sur la circulation !

Le cadre est simple sans être chiche et mis à part des paravents aux peintures asiatiques, on n’y trouve pas la décoration souvent surchargée et un peu kitsch du chinois d’en bas de la rue.

Marmite Thaï - © La Vilaine

Le menu est extrêmement varié, reprenant les spécialités habituelles des restaurants chinois mais également des plats Thaï, vietnamiens, vraiment maîtrisés. Une cuisine fine dont on ressent la fraîcheur des produits utilisés.

Les marmites Thaï (photo à gauche) notamment sont savoureuses.

Le patron est jeune et sympathique et l’on sent une ambiance d’habitués qui, le midi, peut parfois s’avérer un peu bruyante mais donne également un charme bon enfant au repas.

Les épices sont finement dosées, la musique discrète et le service relativement rapide.

Caille laquée - © La Vilaine

Des suggestions s’ajoutent chaque jour au menu, pour lequel il faut compter un budget entre 15 et 30 euros.

Le dimanche soir, on vous servira des soupes Thaï et le patron vous fera chaque jour une suggestion.

ambiance - © La Vilaine

En ressortant de ce restaurant, je ne peux qu’avouer que toutes mes idées reçues sur la cuisine asiatique se sont envolées et que je reviendrai régulièrement déjeuner ou dîner au Lotus Bleu, qui est, de loin, le meilleur restaurant asiatique alentour.

 

Le Lotus Bleu > Tel : 04 50 94 06 08
2 ROUTE DU VION
74140 Douvaine

Fermé le Lundi.

 

Poster un commentaire

Classé dans Restaurant

Restaurant « La Perche » Yvoire

filets de perche aux écrevisses © La Vilaine

Il n’y a sans doute rien de plus savoureux que ces découvertes impromptues, où d’instinct, pénétrant dans un restaurant qui ne « paye pas de mine » on ressort le ventre rempli de merveilles gastronomiques.

Tuile Savoyarde © La Vilaine

C’est le cas de ce petit restaurant  d’Yvoire, qui, loin de ses concurrents réputés du bord du lac, mérite sans conteste un petit détour. Arrivés tardivement dans le village médiéval et dans le seul but de faire le plein de ce merveilleux pain d’épices artisanal vendu durant la haute saison presque devant la porte principale, nous cherchions une crêperie ou petite échoppe sans prétention pour nous sustenter rapidement.

© La Vilaine

Par hasard ou par chance, nous avons jeté notre dévolu sur le « restaurant La Perche », 10 rue de l’église, où pourtant les tables étaient d’un vide quasi suspect. Quelle ne fut pas notre surprise de découvrir un menu d’une grande finesse, où l’inventivité du chef n’a d’égal que la qualité des produits traités.

Les tablées, à l’extérieur et sous une glycine apporte douceur et fraîcheur à la dégustation de mets variés et originaux tels que La Tuile Savoyarde, des filets de Perche aux écrevisses ou encore du foie gras mariné au Monbazillac.

Le chef, fier et heureux de vous délecter, saura de plus venir près de vous pour prendre la température de vos papilles dans une ambiance joyeuse qui ne manquera pas de faire pâlir de jalousie les convives des restaurants voisins !

A découvrir absolument !

Site du restaurant La Perche

Share

2 Commentaires

Classé dans Restaurant

Brasserie « les halles de l’île »

Brasserie les halles de l'île ©La Vilaine

La brasserie des halles de l’île à Genève est au brunch du dimanche ce que le champagne est à la fête d’anniversaire : idéal !

Situé au cœur de la ville, à proximité du quartier des banques, ce lieu tout juste rénové propose bien plus que le traditionnel Brunch cosmopolite, il est en effet possible d’y manger à toute heure, sur place ou à emporter, des plats traditionnels, des verrines, des tapas ou encore «à la carte».

Les propriétaires de ce site souhaitent y mêler culture (vernissages, concerts etc…) et restauration, le mélange des genres est plutôt réussi et le dimanche midi on y retrouve une population hétéroclite allant de la mère de famille avec ses têtes blondes à la bande de « djeun’s » en goguette…

Les Halles de l'île © La Vilaine

Nous avons testé (par deux fois) le Brunch, c’est donc sur ce service que porte notre article (et notre recommandation).

Le buffet est à volonté pour 25 CHF (soit environ 18 euros)  et comporte viennoiseries, saucisses, gaufres, fruits frais, légumes  de saison accommodés de multiples façons, charcuterie et fromages locaux. L’ambiance  est cosy et musicale, le décor industriel et branchouille, le tout donnant sur les bords du Rhône.

Buffet les Halles de l'île

Buffet les halles de l'île © La Vilaine

S’y retrouver le dimanche entre amis l’oeil encore brumeux pour palabrer est un pur délice. Une mention spéciale pour les Cosmopolitains particulièrement savoureux !

Cosmopolitain © La Vilaine

Il est fortement conseillé de réserver à l’avance !

http://www.brasseriedeshallesdelile.ch/

Share

Poster un commentaire

Classé dans Restaurant